La dernière création de Pulsion Public, Fibres, prend son envol!

par pratos | jeudi 30 avril 2015

2890435_origLa ferme des Pratos se délocalise en pays de Brocéliande pour le printemps… En effet, la compagnie Pulsion Public continue à tisser et assembler sa dernière création, Fibres,  sous chapiteau à la Villa L’Art, espace éphémère d’expérimentation artistique. Une présentation publique pour partager le travail s’est tenue le 10 avril dernier. Et autant vous dire que Fibres prend corps et grandit…

C’est dans un univers poétique et finalement empreint de réalisme qu’un « fantôme des trottoirs » nous bouscule ou même nous renverse avec autant de bienveillance que de révolte dans nos rêves, nos doutes et nos contradictions. Faîtes un voeu et je le réalise pour vous! Merci direz-vous, mais cette femme entre l’errante, la medium, et madame tout le monde nous invite dans sa « folie de mots et de corps » à revisiter et pourquoi pas à chambouler nos croyances et nos jugements sur le genre humain. Ce jeu de rôles incessant est sublimé par une partition sonore énergique destinée sans doute à invoquer les dieux… Cette pièce s’inspire d’un rituel sénégalais du pays Bassari qui consiste à jeter, en faisant des vœux, des vêtements dans une rivière sacrée, rivière que l’on retrouve dans la scénographie remarquable par cet assemblage de vêtements colorés, portés, vivants… les racines d’une structure végétale métallique, lieu du rituel.

Atypique, Fibres s’amuse, dérange, et questionne nos croyances avec force et dérision.

Une prochaine présentation publique fin mai se dessine, toujours à la Villa L’Art, avant une résidence dans l’année au campement Dromesko. Et prochainement sur le territoire des Pratos!

Pour en savoir plus sur Fibres et la compagnie Pulsion public

crédits photos : Denis Cefelman

Poster une réponse




Catégories