Succès pour les Pots Potins de Saint-Thual le 3 avril

par pratos | vendredi 8 avril 2016

FTPPstthual-LesPratoscpValyCloarec9Les habitants de Saint-Thual et le collectif Les Pratos accueillaient dimanche 3 avril à 15h plus de 350 spectateurs venus assistés à une visite du bourg un peu spécial en présence de scientifiques de l’agence ARRGH, agence rurale de recherches graves pour l’humanité… Des radiations semblent en effet avoir atteint la rue de Tourdelin et par mesures de sécurité, chaque spectateur s’est trouvé dans l’obligation de porter un masque de protection couvrant ses lobes frontaux, zones à risque chez l’humain… C’est devant une météorite encore fumante tombée la nuit même que les scientifiques de l’ARRGH ont présenté le phénomène pour le moins étrange dont la commune faisait l’objet… Le maire, Monsieur le Blanc, en héros, après avoir serré quelques mains, a proclamé un discours grandiloquent voyant dans cette affaire une opportunité sans précédent pour développer le tourisme!

Les scientifiques embarquent le public dans la rue recouverte de signes de couleur blanche et bleue qu’il est préférable de ne pas toucher… en route pour la maison de retraite, ou plutôt maison de rajeunissement… les anciens qu’on y croise ne sont pas tous tout à fait normal! Certains ont leurs vêtements qui ont rallongé ou plutôt leur corps qui a rajeuni… Ah tiens donc, le maire joue à la marelle, aurait-il oublié les consignes de sécurité?! Et ce malgré les recommandations strictes de notre brigade de scientifiques qui n’hésitent pas à vaporiser les passants désobéissants.

Pendant ce temps, dans le public, on entend de façon de plus insistante les contestations d’une journaliste spécialisée en ufologie qui met en garde l’assemblée d’une invasion extra-terrestre… on suit également avec amusement les élucubrations d’une spectatrice « illuminée » qui semble elle en synergie avec ces ondes paranormales venues d’on ne sait où!!! Suite de la visite, on se rend à l’emplacement d’une structure métallique étrange qui n’est autre, au dire de la scientifique en chef, qu’une émanation évolutive du clocher disparu… et puis on se retrouve face à une maison au demeurant normal mais qui progressivement laisse apparaître puis disparaître habitants et fantômes dans une ambiance pour le moins inquiétante.

Le téléphone de la dernière cabine téléphonique de Saint-Thual se met à sonner, c’est le maire ! Il demande à parler à une de ses connaissances dans le public chargée de répéter à tous que « tout va bien, tout est normal, qu’il faut se rendre à l’Eglise… » Ni une ni deux l’ensemble des visiteurs s’installe devant l’église et assiste à une espèce de « rituel » chorégraphié par la brigade des scientifiques émue de recevoir, en personne, leur Directeur général de ARRGH qui heureux des vibrations incroyables dans cette commune entraîne le public émerveillé dans un univers où se mêlent sciences occultes, magie et hypnose! Fin de la visite…

Des Pots potins hauts en couleurs fabriqués, mis en scène et interprétés par une trentaine d’habitants de St-Thual avec le collectif Les Pratos.

dans le rôle :
Directeur Général ARRGH : Guilhem de la Cie Magie Gantesque
Les scientifiques de ARRGH : Josette Le Fèvre (Les Pratos) accompagnée de Morgàn, Damien, Ronan, SébastienLes vieux jeunes : Antoine, Sylvain, Nimue, Nino, Josselin, Marie-Christine, Louenn, Charlène,Laurent et Sève Laurent (Les Pratos)
Les habitants et fantômes de la maison hantée : Karine, Angélique, Sylvain, Charlène, Antoine, Myriam mis en scène par Jen Orcher (Les Pratos)
La journaliste : Sylvie Palou (Les Pratos)
L’illuminée : Jen Orcher (Les Pratos)
Le maire : Eric Manini (Les Pratos)
Les bricoleurs : Sabine, Joseph, Damien, Yann, Polo, Fred, Yann, Anne-France, Corinne, Thérèse, Myriam, Gwénaël, Morgan, Laurent…

 

Des images :

Un teaser :

 

 

Poster une réponse




Catégories